Quels sont les points de contrôle pour l’entretien d’une chaudière ?

Quels sont les points de contrôles d’une chaudière à gaz ? En effet, le contrôle annuel d’une chaudière à gaz est obligatoire. C’est à la fois pour une question de sécurité et de protection de l’écologie. Le contrôle est effectué par un professionnel, plus précisément par un chauffagiste. Découvrez dans cet article les points de contrôles essentiels qu’ils inspectent.

Première étape : contrôle du brûleur

Le chauffagiste commence par un nettoyage complet du brûleur. Pour s’y prendre, il doit procéder à un démantèlement. Par la même occasion, les électrodes d’allumage sont aussi vérifiées et nettoyées. Ainsi, quand vous souhaitez installer une chaudière à gaz, vous devez envisager ce genre d’entretien.

La submersion du gaz est aussi vérifiée lors de cet entretien. Pour s’y prendre, le chauffagiste se sert d’un compteur ou il mesure le restant de la pression du bloc de gaz. C’est l’entretien en général, mais certains types de brûleurs requièrent de l’entretien plus spécifique. C’est le cas d’un brûleur à fonction atmosphérique et à air soufflé.

Le contrôle précis du corps de chauffe

L’entretien consiste à éliminer toutes les sources de fugacités. Pour s’y prendre, il s’attarde au niveau du passage des fumées. Pour protéger les accrocs, le professionnel utilisera un matériel synthétique. C’est surtout valable si la chaudière se présente en condensation.

Tous les chauffagistes qui mènent une telle opération de contrôle doivent aussi s’équiper des bons outils de protection. Ils interviennent avec des lunettes de protection, des gants ou un masque. En cas de fuites d’eau, l’intervenant doit remplacer les joints mécaniques. Mais avant toute opération de contrôle, une séance de nettoyage s’impose toujours.

Dernière étape : le contrôle des composants intégrés

Si la chaudière comporte des composants intégrés, alors, cette vérification s’impose. Dans le cas contraire, elle n’aura pas lieu.

D’abord, le chauffagiste commence par le test et la vérification des organes de régulation. Cela concerne la température pendant la sortie, mais aussi l’actionnement de l’outil de l’Eau Chaude Sanitaire ou ECS.

En effet, le circulateur d’eau doit être également vérifié. Pour s’y prendre, le professionnel y introduit un tournevis plat afin de valider son bon fonctionnement. Après, il met en marche et en arrêt et cela à plusieurs reprises. Enfin, l’expert vérifie la pression dans le vase d’expansion situant dans l’appareil de chauffage central. Pour effectuer cette dernière vérification, il utilise un manomètre.

Bref, l’entretien de votre chaudière à gaz requiert de l’attention et de la précision. D’où l’intérêt de faire appel à un expert.

En quoi consiste l’entretien des panneaux photovoltaïques ?
Comment prolonger la durée de vie de ses radiateurs électriques ?